• Les constructeurs inquiets pour la solvabilité des ménages

    Les constructeurs vont être confrontés à l'avenir au problème de la solvabilité des ménages. Pour André Caron, directeur de l'étude, «l'ascenseur social est en panne». En effet, le principe selon lequel l'acheteur primo-accédant passe du HLM à la maison individuelle n'a plus lieu d'être. On observe une forte baisse de la primo-accession au profit de la « secundo-accession » qui passe de 42% en 2004 à 50% aujourd'hui.


    L'étude montre également une élévation de l'âge d'accession à la propriété. Les plus de 50 ans représentent aujourd'hui 32% du marché contre 19 % en 2005 ! Les hausses des prix de la maison (+6%) et du terrain (+28%), alors que les ménages voient leurs revenus augmenter d'à peine 3%, expliquent ces tendances. Jusqu'à présent, les ménages compensaient cet état de fait par le biais de l'éloignement et d'un allongement de la durée du remboursement. Mais, selon André Caron, cela ne pourra pas durer : l'élasticité dans ces domaines est mince. Enfin, le seuil de revenu d'accessibilité à la propriété étant de 1700 € par mois (sachant que seulement 41% des acheteurs ont des revenus inférieurs à 2300 €, et qu'entre la classe de revenu la plus basse et celle la plus haute, le prix moyen de la maison augmente de 50% et celui du terrain de 150% !), 40% des ménages Français sont laissés « hors marché ».


    Vous recherchez un prêt immobilier ?  En 1 seul clic, comparez toutes les banques. Contactez-nous dès maintenant : il vous suffit de nous téléphoner au  04 42 38 36 68 ou de compléter la demande d'étude sur credit immobilier




  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :